Aller en bas
Sébastien D.
Sébastien D.
Admin
Messages : 235
Date d'inscription : 11/01/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Mar 26 Mai - 18:02
Bonjour, nous allons discuter, échanger nos opinions sur le thème du street art.

Sébastien a écrit:Que pensez-vous de cette forme d'expression ? Doit-il rester illégal ou au contraire considéré comme une forme d'expression citoyenne ? Que pensez-vous de la tendance à exposer les oeuvres de street art dans les galeries et musées ? Comment les street artistes sont-ils considérés dans votre pays ?

Toutes les opinions sont intéressantes, n'hésitez pas à donner franchement votre avis, "à la française" Smile
Lorsque vous répondez, donnez bien sûr votre opinion mais essayez aussi de répondre aux messages et arguments écrits avant les vôtres.

L'objectif principal, en plus d'échanger nos idées, c'est de s'entraîner à donner son opinion, argumentée et structurée, car c'est ce qui est demandé aux épreuves de production écrite et orale du DELF B2.

Pour donner une opinion argumentée, donnez des exemples personnels ou que vous avez vus/lus/entendus dans les médias.
Pour donner une opinion structurée, n'oubliez pas d'utiliser les mots et expressions tels que "premièrement, deuxièmement, d'abord, ensuite, par exemple, je pense que, à mon avis, je suis d'accord, etc.".

Idéalement, votre message devrait faire au minimum 30 mots et au maximum 300, mais ces limites ne sont pas à respecter précisément. Essayez juste d'écrire des messages ni trop courts ni trop longs.

Cliquez sur "répondre au sujet" pour commencer à donner votre opinion.
Allez, c'est parti !
allez
avatar
Leeyon Lim
Messages : 9
Date d'inscription : 04/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Jeu 28 Mai - 23:23
Sous sa forme actuelle, le street art est sans doute illégal. C'est comme si quelqu'un peignait les murs de votre maison sans votre permission: son œuvre pourrait être très belle, mais il resterait que vos droits par rapport à votre propriété auraient été enfreint. Dans le cas du street art, les graffeurs réalisent leurs œuvres sur la propriété publique, et enfreignent donc les droits du public par rapport à sa propriété. En plus, dans quelques cas, les graffeurs peuvent causer des dommages ou des gênes sans le savoir. Par exemple, à Singapour, il y a eu une graffeuse qui a collé des autocollants humoristiques sur des boutons qui activent des feux de signalisation pour piétons il y a huit ans. Cependant, elle ne savait pas que ces boutons ont été équipés d’une signalisation haptique pour les malvoyants, que ces autocollants recouvraient.

Cela dit, je pense que le street art est une forme unique d’expression artistique qui mérite de la reconnaissance. Exposer les œuvres de street art dans les galeries et musées c’est bien, mais les galeries et musées ne sont pas le « habitat naturel » du street art. Je propose qu’il y ait un système d’octroi de licences pour les graffeurs, pour autoriser du street art dans les espaces publics. Sous ce système, des graffeurs pourraient s’inscrire auprès du gouvernement et ensuite obtenir la permission pour réaliser leurs œuvres dans les lieux approuvés.
avatar
WONG WEI LER
Messages : 5
Date d'inscription : 10/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Sam 30 Mai - 12:34
Je pense que le street-art est une forme d’art qui permet aux artistes d’exprimer leur vision de la société. Mais je crois que les graffeurs doivent respecter les règles. Parce que les murs qu’ils peignent sont dans l’espace public. Ils devraient donc avoir une permission.

A mon avis, le street-art est bien comme il est : illégal . En conséquence, il devient une forme d’art limitée par des interdits ce qui rend ses messages plus uniques et plus forts.

De plus, je ne suis pas contre que le street-art soit exposé dans les galeries et musées car c’est un moyen de reconnaitre les artistes et de diffuser leurs messages.

En Australie, à Brisbane, là où j’ai grandi, les autorités demandaient à des street-artistes de produire des œuvres sur les boitiers de signalisation routière. Donc en Australie, le street-art est une forme d’art assez valorisée.


Leeyon a écrit:Exposer les œuvres de street art dans les galeries et musées c’est bien, mais les galeries et musées ne sont pas le « habitat naturel » du street art.
Je suis d'accord avec Leeyon que les galeries et musées ne sont pas le « habitat naturel » du street art. Mais, le street-art exposér dans les galeries et musées est une moyen de reconnaitre les artistes et de diffuser leurs messages. Par respecter les règles, les graffeurs peuvent alors obtenir la permission pour réaliser leurs œuvres dans les lieux approuvés.
Hoshimi Hoashi
Hoshimi Hoashi
Messages : 6
Date d'inscription : 28/04/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Dim 31 Mai - 16:50
Moi aussi, je suis contre l'activité de peindre quelque part publique sans permission. Mais tout cas n'est pas nécessairement illégal. J'ai jamais vu peintures sur le mur du magasin par élèves ou étudiants d'école de l'art, par exemple. Ensuite je supposes que la majorité des artistes professionnels prenne la permission d'avance excepté lesquels bien connu comme Banksy. En cas de moi, j'ai peint avec mes compagnes sur le mur du magasin environs la gare Ishibashi dans la club-art-activité par sa demande.

Bien sûr, l'activité du street art soi-même est illégale, mais le degré du gravité comme un problème est varié. En plus, des fois, la valeur d'oeuvre surpasse l'illégalité de façon intéressante! Par exemple, Keith Haring, l'artiste américain et un précurseur du street art, (je ne le savais pas bien jusque ma amie me l'a indiqué), a peint sur le mur d'un hôpital etc sur le sujet de l'anti-discrimination contre HIV. Keith lui-même est infectée, est il a fait diverses activités pour les socialement vulnérables outre peindre. Je ne sais pas en détail si il était obtenu la permission d'avance ou où est-il sa toile, si ce n'est du "street art," son expression n'aurait pas été bien remarquée.

À mon avis, je pense la limite d'évolution est dans l'anonymat des artistes et contenu des messages. Quand l'artiste révèles son identité (en d'autres mots il est responsable pour son oeuvre) et prouver la validité de son message est possible, l'activité du street art est préférable. excite
avatar
DoyoungK
Messages : 4
Date d'inscription : 11/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Lun 1 Juin - 2:40
WONG WEI LER a écrit:A mon avis, le street-art est bien comme il est : illégal . En conséquence, il devient une forme d’art limitée par des interdits ce qui rend ses messages plus uniques et plus forts.

Leeyon Lim a écrit:Je propose qu’il y ait un système d’octroi de licences pour les graffeurs, pour autoriser du street art dans les espaces publics.

Je suis d'accord que le street art étant un sujet controversé contribue à rendre ses messages plus forts et uniques. Cependant, je ne suis pas entièrement d’accord pour dire que l’illégitimité doit être considérée comme la même chose. Le concept « d’être illégal » est censé décourager les gens de faire quelque chose qui est susceptible de nuire à une autre personne ou à une autre partie de la communauté. À mon avis, penser l'illégitimité comme quelque chose qui « aide » le street art de quelque façon que ce soit est une approche assez risquée. Penser que « l’art » ou « la liberté d’expression » peut être une excuse possible pour enfreindre la loi est une idée qui devrait être la moins encouragée. Une telle pensée ne serait que la cause de plus de conflits entre le public et les artistes, et pourrait même rendre la situation irrécupérable.
En ce sens, je suis d'accord avec leeyon qu’un système d’octroi de licences est une approche raisonnable. Créer un espace où le graffiti est officiellement autorisé pourrait aussi être quelque chose à essayer. De cette façon, certaines personnes peuvent encore avoir des sentiments mitigés sur le street art, mais au moins cela conduirait à une discussion plutôt légitime.

De plus, je ne pense pas que l’exposition des œuvres de street art dans les musées et galeries soit un problème tant que cela est approuvé par l'artiste qui l'a créé. Cependant, je pense aussi que les œuvres de street art a le plus de valeur et d’authenticité dans l'espace public, où il est censé appartenir. Alors, je ne suis pas contre exposer le street art dans les musées et galeries, mais je pense toujours que la meilleure façon d'honorer l'œuvre est de la conserver et de la respecter telle qu'elle est.
avatar
WONG WEI LER
Messages : 5
Date d'inscription : 10/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Sam 6 Juin - 18:55
DoyoungK a écrit:À mon avis, penser l'illégitimité comme quelque chose qui « aide » le street art de quelque façon que ce soit est une approche assez risquée

Je suis d'accord avec ce que vous avez dit. Mais je crois seulement que le street art peint sur des murs non autorisés doit être considéré comme illégal. Les fresque qui a été autorisé, peu importe où il est affiché, devrait aider à promouvoir cette forme d'art. Donc, comme l'a dit leeyon: propser un système d’octroi de licences pour les graffeurs, pour autoriser du street art dans les espaces publics.
avatar
Mayo
Messages : 3
Date d'inscription : 25/04/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Dim 7 Juin - 1:19
Je pense que le street art devrait être créé comme un lieu pour exprimer les opinions des gens.Mais je pense qu'il devrait remplir deux conditions.La première est qu'il est créé dans un paysage urbain sans caractéristiques. Le street art peut avoir pour effet de dynamiser la ville. Au contraire, le street art devrait être strictement interdit dans les endroits où le paysage urbain lui-même est une destination touristique, comme Kobe, Kakunodate et Takayama. Parce qu'elle gâche la beauté qui a déjà été achevée.Une autre condition est qu'il est beau.Le graffiti vu dans le quartier Nishinari à Osaka est du street art au sens large, mais il n'est ni beau ni salissant. Il vaut mieux ne pas être.
avatar
Leeyon Lim
Messages : 9
Date d'inscription : 04/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Dim 7 Juin - 1:31
Wei Ler a écrit:A mon avis, le street-art est bien comme il est : illégal.
Doyoung a écrit:À mon avis, penser l'illégitimité comme quelque chose qui « aide » le street art de quelque façon que ce soit est une approche assez risquée.

Je suis complètement d’accord avec Doyoung. L’illégalité du street art lui permet éventuellement d’avoir un plus grand impact, mais à quel prix? Si « avoir un plus grand impact » devient une raison valable de bafouer la loi, cela ouvrira certainement la voie à une société sans lois. Par exemple, la destruction de biens permet aux manifestations d’avoir un très grand impact, un message de mécontentement très fort. Est-ce que cela est aussi bien comme il est? 

Hoshimi a écrit:je supposes que la majorité des artistes professionnels prenne la permission d'avance (...) des fois, la valeur d'oeuvre surpasse l'illégalité de façon intéressante!

Si les graffeurs prennent la permission d’avance, réaliser leurs œuvres ne posera aucun problème. Malheureusement, tous les graffeurs ne sont pas des artistes professionnels, et tous les graffeurs ne prennent pas la permission d’avance. Et si une œuvre n’a pas de message ni d’intention, sauf l’auto-expression, je ne pense pas que sa valeur surpasse son illégalité. Cependant, ce n’est pas que je veuille dire que de telles œuvres n’ont pas de valeur; elles doivent simplement être réalisé légalement, c’est-à-dire, avec permission.
avatar
Mayo
Messages : 3
Date d'inscription : 25/04/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Lun 8 Juin - 20:53
Quelle est la base de l'illégalité du street art en premier lieu?
Certain degré de beauté est garanti et le paysage n'est pas gâté, je pense que on peut le dessiner n'importe où.
Cependant, la question est de savoir comment garantir la beauté.Si quelqu'un peut dessiner quoi que ce soit, c'est juste graffiti.
avatar
Leeyon Lim
Messages : 9
Date d'inscription : 04/05/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Mar 9 Juin - 12:07
Mayo a écrit:Quelle est la base de l'illégalité du street art en premier lieu?

Voici mon analogie:

Leeyon a écrit:C'est comme si quelqu'un peignait les murs de votre maison sans votre permission: son œuvre pourrait être très belle, mais il resterait que vos droits par rapport à votre propriété auraient été enfreint.

En outre, la question de « beauté » est très subjective. Le graffeur et certains des gens pourraient trouver que le street art est beau, mais d'autres pourraient préférer un environnement pur. Si tel est le cas, est-ce que le street art, qui favoriser la préférence de certains par rapport à d'autres, est toujours « juste »?
Hoshimi Hoashi
Hoshimi Hoashi
Messages : 6
Date d'inscription : 28/04/2020

Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ? Empty Re: Graffitis, tags, art urbain, street art... Pour ou contre ?

le Mar 16 Juin - 10:24
Leeyon, merci pour votre réponse!Very Happy
Je ne sais pas la définition du street art ou son commencement historique en détail, alors je ne comprend pas pourquoi vous pouvez affirmer que tous les street arts sont illégales, si clairement.
Malgré ce sont des beaucoup des artistes célèbres du street art dans le monde au présent et au passé, pourquoi ils ne sont pas arrêtés pour leurs oeuvres?
Si vous sais quelque cas concret, je serai heureuse pour recevoir votre réponse et comprendre bien les activités des artiste du street art. roman
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum